Génie industriel : Spécialité Froid & Climatisation

La chaîne du froid ou de climatisation ne doit pas être rompue pour cause de panne. En bureau d'études, l'ingénieur doit donc concevoir des équipements fiables, hautement sécurisés. Dans un service d'exploitation ou de maintenance, il doit faire preuve de rapidité, de perspicacité dans ses prises de décision lors de problèmes sur des installations complexes.

Le cycle Ingénieur en froid et Climatisation est accessible aux étudiants admis aux concours d’entrée aux écoles d’ingénieurs et aux titulaires d'une Licence en énergétique, mécanique ou électromécanique.

  • Mission d’un ingénieur
  • Caractéristiques
  • Programmes
  • Débouchés

Un ingénieur en Froid et Climatisation participe à la conception, la réalisation, la régulation, la maintenance des systèmes permettant d’obtenir le confort d’ambiance interne d’une enceinte habitable ou industrielle. Dès lors l’ingénieur Froid et Climatisation recouvre globalement la maîtrise des sciences et des techniques devant contribuer à rendre optimales les conditions des équipements, tout en maîtrisant les consommations énergétiques, en préservant l’environnement et en intégrant la sécurité.

Un sens profond de la responsabilité et de grandes capacités d'analyse lui sont nécessaires, car chaque client exprime des besoins spécifiques. Il doit être capable d'assimiler rapidement des technologies nouvelles (automatismes, techniques de régulation, etc.) et des réglementations qui évoluent très vite.

Créée sous l’impulsion du milieu professionnel, cette spécialité présente, à l’échelle industrielle, des techniques à la fois classiques et innovantes telles que les systèmes à base d’énergies renouvelables (froid et climatisation solaire ou à gaz). Cette spécialité met les élèves ingénieurs en «situation» et favorise des programmes de développement avec les industriels.

1ère année

Mathématiques et Outils numériques : Mathématiques, Algorithmique et Langage C, Calcul Scientifique.

Sciences de l’ingénieur :

Energétique :

Transfert thermique, Thermodynamique générale, Mécanique des Fluides.

Thermodynamique Appliquée, hydraulique, Echangeurs thermiques, Machines thermiques, Transfert avec changement de phase.

Construction Mécanique et RdM, Vibration et Ondes, CAO-DAO.

Thermique du bâtiment, Technologie du bâtiment.

Electrotechnique, Electronique.

Humanités:

Economie et gestion, Cultures et métiers, Techniques de communication, Anglais.

2ème année

Mathématiques et Outils numériques : Traitement des signaux et des données, Techniques d'aide à la décision, Modélisation des systèmes énergétiques et des écoulements, Outils informatiques.

Sciences de l’ingénieur :

Métrologie, Turbomachines, Installations électriques, Chaîne de régulation, Energies renouvelables.

Technologies :

Climatisation et conditionnement d’air, Froid mécanique, Technologie des machines industrielles, Techniques & Technologies du chauffage, Applications industrielles du froid, Centrale de traitement d’air, Conduite automatique des installations frigorifiques, Gestion technique des systèmes de climatisation, Gestion des capteurs solaires à eau chaude,Efficacité énergétique.

Humanités :

Projet de création d’entreprise, Outils financiers, Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problème,Anglais, Techniques de communication.

3ème année

1er Semestre

Technologies :

Dimensionnement des installations frigorifiques, Dimensionnement des installations de climatisation, froid à sorption et solaire, Gestion et rentabilité des projets en efficacité énergétique, Audit énergétique, Maintenance des installations, Energie et développement durable, Contrôle non destructif, Eau de refroidissement.

Humanités :

Pilotage de projets innovants, Techniques de recherche d'emploi, Anglais professionnel.

2eme Semestre :

Projet de Fin d’Etudes

Les débouchés privilégiés de la spécialité sur le marché du travail se situent dans les entreprises de bâtiment et travaux publics, l’industrie agro-alimentaire et les bureaux d’études et de contrôle technique. De plus en plus, ces ingénieurs interviendront dans les sociétés d’exploitation. D’autres iront chez les fabricants, les organisations professionnelles, de recherche, de formation, voire dans les administrations, les assurances.